DIAPHANES Magazine No. 11

DIAPHANES Magazine No. 11
Surrogacies

broché, 128 pages

PDF, 128 pages

EN

Surrogacies

DIAPHANES 11 tourne autour des « polysémies du signifié mère » (Kittler) et spécule sur la représentation d’une humanité comme « famille absolue » (Novalis).

 

Ce numéro étudie les pratiques de suppléance ­humaine comme non humaine, joue avec les mythes et les visions de la maternité et de la procréation, rassemble des positions artistiques et théoriques sur la reproduction et la communication, le sexe et le genre, la destination et la conception.

Qu’est-ce qui prend la place de la famille nucléaire à l’heure des cousinages hybrides et de la ­vitrification des ovocytes ? Quelles pourraient être les nouvelles affinités électives à l’époque des chatbots et de la pseudonymisation ? Le temps est-il venu des langues porteuses et des rhétoriques extra-humaines de subrogation ?

 

Sophie Lewis réclame un communisme de l’accouchement et court après nos grand-mères. Barbara Vinken réfléchit à la maternité spirituelle, Luciana Parisi aux automates humains et aux proxies genrés. Pour Zuzana Cela, le langage est un corps étranger qui peut être invaginé. ­ Werner ­Hamacher flâne dans le Musée de Mère, qui est aussi un bordel. Arantzazu Saratxaga ­Arregi découvre­ l’indocilité évolutionnaire de la jeune fille, Thierry de Duve une toute autre jouissance chez Joseph. Rudi Nuss raconte l’amour nouveau pour les hommes enceints, Allison Grimaldi ­Donahue une mauvaise parenté dans la maison du langage, M. NourbeSe Philip une peur étrangère. Leda Bourgogne, Lucile Boiron, Lena Kunz et Emma Waltraud Howes mettent leurs images à la place de cet envoi.

  • esthétique
  • corps
  • art contemporain
  • gender
  • féminisme

Veuillez choisir votre langue
Français

Contenu selectionné
Français

Zurück